top of page

Café : La consommation Africaine a atteint un niveau record en 2021/2022



Dans le monde, la consommation de café est essentiellement l’apanage de l’Europe et de l’Amérique. Ces deux zones historiques sont cependant talonnées par l’Asie et l’Afrique qui affichent des dynamiques croissantes depuis quelques années.



En Afrique, le café est une boisson de plus en plus populaire. Selon le dernier rapport pour le mois de mars publié par l’Organisation internationale du café (OIC), le continent a consommé 12,87 millions de sacs de fèves (1 sac = 60 kg) durant la campagne 2021/2022.

Ce volume est en hausse de 2,6 % d’une année sur l’autre et marque un nouveau record pour la région où la consommation est en hausse constante depuis 2017/2018. Dans les détails, la Côte d’Ivoire est le pays africain qui a vu sa consommation le plus progressé en glissement annuel avec 50 %, suivi par le Cameroun (25,5 %), le Maroc (14,7 %), l’Afrique du Sud (12,7 %) et le Nigéria (9,8 %).


Pour l’essentiel, le classement des principaux consommateurs africains n’a pas été bousculé. Il est toujours dominé par l’Éthiopie qui détient aussi le titre de premier producteur de la rubiacée. Les autres leaders sont par ordre d’importance l’Algérie, l’Égypte et le Maroc, l’Afrique du Sud et la Tunisie.


Si globalement, ces 6 pays représentent près de 75 % du volume total consommé sur le continent africain, il faut aussi noter qu’en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire est le leader et que la RDC est le premier consommateur de fèves en Afrique centrale.



D’après l’OIC, la dynamique africaine devrait encore se poursuivre durant la saison 2022/2023 avec cette fois-ci, la barre des 13 millions de sacs qui devrait être franchie pour la première fois.

0 vue0 commentaire
bottom of page