top of page

Rack Centre veut construire un centre de données de 12 MW à Lagos, au Nigeria




Alors que la transformation numérique s’accélère en Afrique, on assiste à une recrudescence des investissements sur le marché africain des centres de données. Récemment, la société Onix Data Centres a lancé son deuxième centre de données en Afrique de l’Ouest à Dakar, au Sénégal.




L’opérateur nigérian de centre de données neutres de niveau 3 Rack Centre a annoncé qu’il envisage de construire une nouvelle installation à Ikeja, dans l’État de Lagos. Dénommée Rack Centre LGS 2, la nouvelle infrastructure s’étendra sur une surface de 20 000 m2 — et sera dotée d’une capacité informatique de 12 MW ; ce qui permettra de porter l’espace locatif net de la société à 3 240 m2 — avec une puissance informatique totale de 13,5 MW.


Selon la société, cette initiative s’inscrit dans le cadre de son ambition de décupler sa capacité afin de répondre à la demande croissante de colocation de données, d’interconnexion et de cloud en Afrique de l’Ouest. En septembre 2020, la société avait annoncé un programme d’investissement de 100 millions à cet effet. En 2021, elle a doublé sa capacité à 1,5 MW et a ajouté 600 m2 — d’espace blanc.


Cet investissement intervient dans un contexte où les investissements se multiplient en Afrique afin de combler le déficit en matière de capacité de centre de données alors que la transformation numérique s’accélère sur le continent. Selon le rapport « Data Centres in Africa » réalisé par Oxford Business Group en partenariat avec Africa Data Centres Association (ADCA), le continent entier a besoin de 700 installations et de 1 000 MW de capacité informatique pour répondre à la demande et se hisser au niveau de l’Afrique du Sud, leader du marché.


« Le centre de données du campus de Lagos est devenu le plus grand centre d’infrastructure numérique neutre pour les opérateurs et les nuages en Afrique de l’Ouest, et avec cette expansion, nous avons l’intention de continuer à développer notre écosystème prospère », Ezekiel Egboye (photo), directeur de l’exploitation de Rack Centre.



1 vue0 commentaire
bottom of page