top of page

Safaricom étend la couverture de son réseau mobile 5G à 21 comtés du Kenya



Safaricom a été, en octobre 2022, le premier opérateur à déployer la 5G au Kenya. Entre octobre et décembre, la société a enregistré environ 300 000 abonnements aux data mobiles 5G, selon les données de l’Autorité des communications pour le compte du quatrième trimestre 2022.



L’opérateur de télécommunications Safaricom a annoncé, le lundi 24 avril, avoir étendu la couverture de son réseau mobile de cinquième génération (5G) à 28 villes dans 21 comtés du Kenya. La société a également introduit des forfaits 5G pour faciliter l’adoption de ses services d’ultra-haut débit dans le pays d’Afrique de l’Est.


C’est en octobre dernier que Safaricom a lancé la 5G commerciale au Kenya, devenant ainsi le premier opérateur de téléphonie mobile à lancer cette technologie de dernière génération dans le pays. La société disposait à l’époque de 35 sites 5G actifs répartis entre Nairobi, Kisumu, Kisii, Kakamega et Mombasa et prévoyait de passer à 200 sites au niveau national avant mars 2023. Fin 2022, elle avait enregistré 299 904 abonnements aux données mobiles 5G, selon les statistiques du régulateur télécoms.


L’accélération de la couverture du réseau 5G de Safaricom intervient quelques semaines après que son concurrent Airtel a annoncé qu’il allait lancer ses services d’ultra haut débit mobile dans le pays. La société avait prévu de déployer ses services 5G en commençant par les quartiers à hauts revenus, qui, selon elle, disposent des gadgets et du pouvoir d’achat nécessaires pour se les offrir.


« En tant que facilitateur du mode de vie numérique, nous sommes enthousiasmés par l’avenir de la 5G, qui permet de réduire la fracture numérique dans les communautés mal desservies, de fournir un accès à des services essentiels tels que les soins de santé ou de stimuler la croissance économique en connectant les petites entreprises à de nouvelles opportunités », a déclaré Peter Ndegwa (photo), président-directeur général de Safaricom PLC.

1 vue0 commentaire
bottom of page